I cap Leopard

Antonio Fiori : Crise de la zone euro , quand l’histoire se répète…

Spread the love

L’AFTM (Association française des Travel Managers) a d’ailleurs fait la demande expresse aux compagnies aériennes de réduire le supplément carburant. Une économie loin des dérives spéculatives, qui replace l’humain au centre des échanges, qui redonne de la proximité, qui recrée de la force collective et du lien social. Car il ne fait que continuer le travail par lequel la vie organise la matière, à tel point que nous ne saurions dire, comme on l’a montré bien souvent, où l’organisation finit et où l’instinct commence. Il me semble que le découragement et le désespoir doivent être leur triste partage. Qu’on ne vienne pas dire que de tels fantoches sont indignes d’un pareil sort et qu’il faut laisser à l’infâme Légion d’Honneur, plutôt qu’à la Louisette, le soin de cercler de rouge leurs cous de saltimbanques. Aujourd’hui, trois ans après l’application de la directive MIF, les marchés alternatifs font pleinement partie du paysage européen au même titre que leurs aînés. S’il est effectivement interdit d’articuler son discours autour de la mise en avant d’un traitement ou de la valorisation d’une molécule, informer reste permis. Ainsi, dans la scène du Mariage forcé entre Sganarelle et Pancrace, tout le comique vient d’un conflit entre l’idée de Sganarelle, qui veut forcer le philosophe à l’écouter, et l’obstination du philosophe, véritable machine à parler qui fonctionne automatiquement. Leur livre concept, qui empreinte aux codes de l’architecture, de l’art et du marketing, dessine l’ampleur des virages comportementaux qui nous attendent : nourriture, santé, religion, urbanisme, médias… Relisons le rapport des comptes de la sécurité sociale présenté la semaine dernière. Des dépenses fiscales indispensablesLa fusion pourrait être l’occasion de remettre en cause les différents dispositifs qui ont entraîné progressivement le rétrécissement de l’assiette de l’IR, en particulier certaines niches fiscales. Ces objets agissent, par l’intermédiaire de la rétine et du nerf optique, sur les centres de la vision : ils y provoquent une modification des groupe­ments atomiques et moléculaires. Plus qu’un droit à l’information des patients, comme l’avait justement instauré alors ministre de la santé, il est désormais de l’ordre du devoir d’améliorer la qualité des informations diffusées en ligne sur la santé. Alors que l’État islamique menace de conduire un nombre toujours croissant de ces réfugiés vers l’Europe et que la crise en Ukraine risque de grossir encore cette marée humaine, les Européens sont mis à l’épreuve de penser au-delà des défis financiers auxquels ils sont confrontés. Il faut remarquer que la fiction, quand elle a de l’efficace, est comme une hallucination naissante : elle peut contrecarrer le jugement et le raisonnement, qui sont les facultés proprement intellectuelles. Sans loi impérative, comment entraîner alors l’individu à un désintéressement définitif, parfois au sacrifice de soi ? Car, si toutes les abstractions sont des créations artificielles de l’esprit, il sera tout simple que l’esprit arrange à sa guise et selon les convenances de sa nature, le produit de ses propres facultés. Faisons une comparaison avec le marché boursier : d’après l’indice S&P 500, une perte annuelle de 67,8 % s’est produite lors de l’exercice clos en mai 1932, pendant la Grande Dépression, des pertes annuelles supérieures à 12,5 % s’étant produites à 23 reprises depuis 1900. Il devrait envisager le corollaire : des petits pays qui cherchent une voie de sortie facile en déstabilisant le système financier international peuvent également finir par se mettre dans une position dangereuse. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Le redoutable dragon ne l’emporte pas sur le serpent lové dans l’herbe ». Ceci est aussi vrai pour les relations morales et sociales de la vie privée, que pour les transactions publiques. La Commission ouvre également, avec l’Europe de l’énergie et du digital, des chantiers susceptibles de libérer la faible croissance de l’Union. Lorsqu’ils verront que le bitcoin fonctionne de la même manière (leur quantité est limitée, ndlr), cela va les séduire.

Archives

Pages