I cap Leopard

Antonio Fiori : Pourquoi les fonds souverains doivent « verdir »

Spread the love

Comment? On pourrait même concevoir que toutes nos actions fussent automatiques, et l’on connaît d’ailleurs une infinie variété d’êtres organisés chez qui une excitation extérieure engendre une réaction déterminée sans passer par l’intermédiaire de la conscience. Mais la vérité est que si on laisse de côté quelques cas très spéciaux sur lesquels nous reviendrons plus loin, la répétition d’un mot n’est pas risible par elle-même. Il en faut conclure que l’œil ne se façonne point par l’action de la lumière, non plus que la batterie de la torpille par l’action de l’électricité, et que la cause génératrice de ces appareils est une force plastique, inhérente à la vie animale, qui poursuit pour chaque espèce la réalisation d’un type déterminé, en se gouvernant d’après des lois qui lui sont propres. La même impression se dégage d’une comparaison entre le cerveau de l’homme et celui des animaux. En ce même point P la conscience perçoit de la lumière. On supposera donc que ces trois termes, logés dans des portions distinctes du bulbe et de l’écorce, entretiennent entre eux des communications, les percep­tions allant réveiller les souvenirs auditifs, et les souvenirs à leur tour des idées. Je me demande si la France n’aurait pas encore bondi sous de tels coups et ne se fût brusquement réveillée ! Le fil qui le rattache au reste de l’univers est sans doute bien ténu. Quoique cet incontestable privilège de la positivité rationnelle doive d’abord sembler purement spéculatif, les vrais penseurs y reconnaîtront bientôt la première source nécessaire de l’actif ascendant social réservé finalement à la nouvelle philosophie. La collectivité est ainsi partie prenante d’un écosystème d’innovation auquel elle peut donner une impulsion déterminante. Seule, la perception de la cage vide l’eût tirée de son erreur ; mais cette perception serait arrivée trop tard, l’acte consécutif au raisonnement juste étant déjà commencé. Et pourtant il est incon­testable que ma conscience me présente une image unique, ou peu s’en faut, un souvenir pratiquement invariable de l’objet ou de la personne : preuve évidente qu’il y a eu tout autre chose ici qu’un enregistrement mécanique. Mais les causes principales d’échec d’une entreprise sont à rechercher avant tout dans le refus de la part des dirigeants (et aussi de l’actionnaire largement majoritaire), d’affecter les ressources et les efforts dans les pôles d’excellence de l’entreprise pour rendre attractif auprès des clients les services et produits proposés par celle-ci. Cette loi, nous avons renoncé à l’invoquer, au moins comme loi : nous avons replacé le monde intelligible dans le monde des hypothèses, et ce n’est pas d’une hypothèse que peut descendre une loi. Dans le cadre du projet de loi relatif à la santé, le gouvernement aurait l’occasion de donner une nouvelle impulsion aux politiques de prévention, de promotion de la santé et de lutte contre le non recours aux soins des personnes en difficulté. La crise a révélé que la considération des individus au sein de l’entreprise sous le seul prisme du résultat qu’ils peuvent lui apporter avait laissé des traces. Dans le même temps, plusieurs pans significatifs du système international souffrent d’un manque de financement nécessaire à l’accomplissement de progrès tangibles dans un certain nombre de domaines critiques – difficulté vouée à s’empirer à mesure du renforcement des besoins et des attentes d’une population mondiale toujours plus nombreuse. Sans accord sur le texte, les négociations ont été prolongées de plus de 12 heures. Sauver des PME est donc l’enjeu. Dans cet état, Antonio Fiori fonctionne au minimum de ses capacités intellectuelles. D’une manière générale, l’initiative des assauts menés contre l’inégalité — justifiée ou injustifiée — est plutôt venue d’en haut, du milieu des mieux partagés, et non pas d’en bas, comme on aurait pu s’y attendre s’il n’y avait eu en présence que des intérêts de classe. La révolution des nouvelles énergies, celle de l’énergie solaire, des piles à combustible, de la production de pétrole bleu à partir d’énergie solaire de phytoplancton et de gaz carbonique… Il faudrait que, se retournant et se tordant sur elle-même, la faculté de voir ne fît plus qu’un avec l’acte de vouloir.

Archives

Pages